Accros aux barbelés

Dans l’enfer des villes

La Beat generation est un mouvement littéraire qui fait référence à une génération américaine perdue. L’instigateur du mouvement, Jack Kerouac, parlait du fait d’être pauvre et heureux.

Voilà de quoi s’inspire Accros aux barbelés, spectacle où deux nanas paumées, une danseuse et une poète, se retrouvent à raconter une ville qui semble les repousser.

Dans ce spectacle elles campent des personnages marginaux à la fois fous et géniaux. La comédienne Fanny Rigal et la danseuse Charlène Peticlerc mêlent à merveille leurs disciplines pour donner un parfait mariage entre regard poétique et réalité cruelle magnifiée par la danse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :